Vous recherchez des médecins et des cliniques réputés en domaine Maladie coronarienne

Médecins spécialisés et centres médicaux pour Maladie coronarienne

Informations sur le domaine Maladie coronarienne

La maladie coronarienne ou coronaropathie est l’une des maladies les plus fréquentes des pays industrialisés.

La coronaropathie est le rétrécissement d’une ou ...

Voir le texte complet

SÉLECTION DE MÉDECINS SPÉCIALISÉS


Informations sur le domaine Maladie coronarienne

La maladie coronarienne ou coronaropathie est l’une des maladies les plus fréquentes des pays industrialisés.

La coronaropathie est le rétrécissement d’une ou de plusieurs artères coronaires et des troubles circulatoires des muscles cardiaques. Ceci entraîne une sous alimentation du cœur en oxygène.

Quels sont les causes de la  maladie coronarienne ?

La cause principale qui mène à la genèse de la maladie coronarienne est l’artériosclérose (calcification des artères). Favorisée par de facteurs de risque  comme  l’hypertension artérielle et le taux de cholestérol, le diabète, l’excès de poids, la cigarette, ceux-ci peuvent conduire à un infarctus du myocarde.

Quels sont les symptômes de la maladie ?

La maladie coronarienne est dans les premiers stades généralement asymptomatiques, mais se manifeste plus avec l’évolution de la maladie surtout à travers son symptôme de base qui est l’angine de poitrine. Puisque pendant un grand effort physique (par exemple: monter les escaliers) la circulation des artères rétrécies, qui assurent l’approvisionnement nécessaire du cœur en oxygène ne suffit plus, le patient ressent un essoufflement, une sensation de brûlure et d’oppression dans la poitrine.

Quels sont les procédés du diagnostic ?

Une variété de méthodes invasives et non invasives est disponible pour le diagnostic de la coronaropathie, bien que les méthodes non invasives soient les plus privilégiées lors du premier diagnostic. Parmi elles, on distingue l’ECG de repos, d’effort, de longue durée, l’échocardiographie, la scintigraphie (une méthode de consultation à l’aide de marqueurs radioactifs), IRM (imagerie par résonance magnétique) et certains autres procédés.

Lorsque le premier diagnostic doit être précis ou alors les examens non invasifs n’ont pas livré de résultats concrets, on fait recourt à l’angiographie coronaire (cathétérisme cardiaque). Pour ce fait, un tube mince (cathéter) sera avancé vers le cœur  passant par l'artère fémorale ou l'artère brachiale  et un produit de contraste sera injecté. De cette manière, les parties obstrues des artères coronaires peuvent être rendues visibles à l’aide d’une radiographie.

Comment la maladie coronarienne est-elle traitée ?

La thérapie médicamenteuse a une place déterminante lors  du traitement de la maladie coronarienne. Les médicaments comme l’aspirine (pour la dilution du sang), les bêta-bloquants (pour la baisse de la fréquence artérielle et ainsi de la consommation du cœur en oxygène) et du nitrate (également pour la baisse de la consommation en oxygène) sont utilisés.

Lorsque la thérapie médicamenteuse ne conduit pas aux résultats souhaités, des interventions chirurgicales telles que l’angioplastie par ballonnement (ACTP : Angioplastie coronarienne transluminale percutanée) ou le pontage peut être utilisé.

Pendant l’angioplastie par ballonnement, un ballonnet  est inséré directement après le cathétérisme cardiaque au niveau des zones obstrues. Lorsque ces zones sont atteintes, le ballon se dégonfle et le rétrécissement s’élargit. Pour éviter une autre obstruction de l’artère, on place un stent (tube cylindrique métallique flexible).Dans les cas de coronaropathie plus compliqués, il est possible de faire un pontage. La partie obstrue sera pontée grâce à la transplantation de veines ou artères prélevées au niveau des extrémités. L’opération peut être effectuée sur un cœur fonctionnel ou à l’aide de techniques minimalement invasives.

Quels sont les pronostics et les manifestations de la maladie coronarienne ?

Les pronostics de la coronaropathie dépendent de plusieurs facteurs. Les facteurs déterminants sont le nombre d’artères coronaires affectées et la localisation des zones rétrécies, le stade de la maladie et la présence  d’autres maladies telles que le diabète ou les troubles circulatoires d’autres organes.

Détecter et traiter la maladie à temps est important pour un bon pronostic, car une maladie des artères coronaires non traitée peut entraîner à l’infarctus du myocarde.

Toutefois un pronostic à long terme dépend du fait que le patient soit en mesure de changer son mode de vie  durablement. Les règles les plus importantes sont : beaucoup de déplacement, une alimentation saine, pas de nicotine, éviter un surpoids et une prise régulière de médicaments.

Les possibilités thérapeutiques qui sont à la portée du traitement de la coronaropathie mènent généralement à de bons résultats. Cela signifie pour les patients une  longue vie et sans douleur.

 

Sources :

Herold, Gerd: Innere Medizin. Köln, Eigenverlag 2012.

Arasteh, K. ; Baenkler, H.-W. ;  Bieber, C. ; et al.: Innere Medizin. Stuttgart, Georg Thieme Verlag KG 2009.

 


Recherche de médecins par domaine

NOTRE POLITIQUE

NOTRE POLITIQUE

Chez PRIMO MEDICO, vous ne trouverez que les ressources dont la réputation n'est plus à faire dans la médecine et qui sont sélectionnées selon les directives strictes. À cet égard, l'expérience, les technologies de traitement innovantes ou la réputation scientifique et de la recherche jouent un rôle important.

PLUS


AIDE POUR VOTRE RECHERCHE

NOUS TRANSMETTONS VOTRE DEMANDE AUX SPÉCIALISTES QUI CONVIENNENT À VOTRE CAS

NOUS TRANSMETTONS VOTRE DEMANDE AUX SPÉCIALISTES QUI CONVIENNENT À VOTRE CAS

Nous sommes heureux de vous aider à choisir un spécialiste pour vos besoins. Le service de PRIMO MEDICO est toujours gratuit, confidentiel et discret pour les patients.

PLUS


Haut