Néphropathie diabétique

Vous recherchez un spécialiste expérimenté dans le domaine médical Néphropathie diabétique ? Chez PRIMO MEDICO vous trouverez exclusivement des spécialistes, des cliniques et des centres médicaux expérimentés dans le domaine médical que vous recherchez en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

VOIR LE TEXTE COMPLET

Médecins spécialisés et centres médicaux pour Néphropathie diabétique

Spécialistes dans le domaine Néphropathie diabétique


Informations sur le domaine Néphropathie diabétique

Dans la néphropathie diabétique, des taux de glycémie élevés pendant des années endommagent les corpuscules rénaux, responsables de la fonction de filtration du rein. Entre 20 et 40 pour cent des personnes diabétiques développent une maladie rénale au cours de leur maladie. Un signe précoce de néphropathie diabétique est un taux élevé de protéines dans les urines.

Qu'entend-on par néphropathie diabétique?

La néphropathie diabétique est une lésion des reins due au diabète et causée par une glycémie élevée. Il s'agit de l'une des complications les plus fréquentes du diabète, qui survient aussi bien dans le diabète de type 1 que dans le diabète de type 2 . Entre 20 et 40 % des personnes atteintes de diabète développent une maladie rénale au cours de leur maladie. Outre la néphropathie diabétique, il peut y avoir d'autres raisons pour lesquelles les reins sont endommagés par le diabète, par exemple l'hypertension ou une inflammation rénale.

Les causes : Comment se développe une néphropathie diabétique?

Dans le cas de la néphropathie diabétique, des taux de glycémie élevés pendant des années endommagent les corpuscules rénaux, qui sont responsables de la fonction de filtration du rein.

Les corpuscules rénaux sont constitués des glomérules - des petites colonnes de vaisseaux sanguins - et d'une capsule qui les entoure. Dans les corpuscules rénaux, des substances sont filtrées dans le sang, puis éliminées avec l'urine. Il s'agit par exemple de l'urée et des sels.

La membrane basale des glomérules constitue une barrière pour les substances plus importantes, telles que les protéines et les cellules sanguines, qui ne doivent pas passer dans l'urine. Ces substances ne peuvent normalement pas traverser la membrane basale et restent dans le sang. En cas de diabète, l'augmentation de la glycémie endommage au fil des ans les parois des petits vaisseaux sanguins des corpuscules rénaux. Ils deviennent plus poreux et plus perméables. Des substances plus importantes, telles que les protéines, peuvent alors passer dans l'urine à travers les vaisseaux endommagés. Des dépôts se forment sur les parois des vaisseaux endommagés et épaississent la membrane basale des glomérules et les parois des petites artères ( artériosclérose ) du rein. Au début, cela n'affecte pas encore la fonction rénale. Mais au fur et à mesure de l'évolution, le tissu rénal se modifie de plus en plus.

Une maladie rénale avancée peut entraîner un durcissement et une cicatrisation des corpuscules rénaux et un épaississement du tissu conjonctif (glomérulosclérose). Les corpuscules rénaux perdent peu à peu leur fonction de filtre. Les substances qui sont normalement filtrées dans l'urine ne peuvent plus être éliminées.

Symptômes: Comment peut-on diagnostiquer une néphropathie diabétique?

Au début, les patients ne remarquent pas les lésions rénales. Ce n'est qu'au bout de plusieurs années, lorsque les lésions rénales ont atteint un stade avancé, que des symptômes apparaissent.

Les symptômes d'une maladie rénale sont les suivants : démangeaisons, épuisement, fatigue, diminution de la capacité de concentration, crampes musculaires, rétention d'eau dans les jambes et les pieds, perte d'appétit, nausées et vomissements.

En outre, les personnes atteintes de néphropathie diabétique développent plus souvent une anémie. Cela peut se produire même si la fonction rénale est légèrement réduite. L'érythropoïétine est produite dans les reins. Il s'agit d'une hormone qui favorise l'hématopoïèse. En cas de lésion rénale, la formation de cette hormone est souvent également perturbée. Il en résulte une diminution de la production de globules rouges.

L'hypertension artérielle est également souvent associée au diabète et à une maladie rénale.

Diagnostic: Comment peut-on diagnostiquer une néphropathie diabétique?

Un signe précoce de néphropathie diabétique est un taux élevé de protéines dans l'urine. Celle-ci peut être constatée avant même que les patients ne présentent des symptômes. Chez les personnes diabétiques, la teneur en protéines de l'urine est donc également contrôlée lors des examens de contrôle. Le médecin détermine pour cela le taux d'albumine dans l'urine. Les albumines sont des protéines qui ne sont normalement éliminées qu'en très petites quantités avec l'urine. Un taux élevé d'albumine est le signe d'un début de maladie rénale.

Si le taux d'albumine est élevé, le médecin détermine le taux de filtration glomulaire dans l'urine. Cette valeur permet au médecin d'évaluer le bon fonctionnement des reins.

Parfois, le médecin procède également à d'autres examens, surtout pour exclure d'autres maladies. Il peut s'agir par exemple d'examens de laboratoire ou d'une échographie des reins.

Stades : comment évolue une néphropathie diabétique?

L'évolution de la maladie rénale peut être divisée en différents stades. Plusieurs années peuvent s'écouler entre les différents stades.

Stade 1 - Atteinte rénale avec fonction rénale normale: les premiers changements apparaissent dans les reins et une augmentation du taux de protéines dans les urines, mais la fonction n'est pas encore altérée. On distingue un stade 1 a avec un taux d'albumine de 20-220mg/L d'urine et un stade 1 b avec un taux d'albumine supérieur à 200 mg/L.

Stade 2 - Insuffisance rénale légère : la fonction du rein est légèrement réduite.

Stade 3 - Insuffisance rénale modérée : la fonction rénale est moyennement limitée.

Stade 4 - Insuffisance rénale de haut niveau : la fonction du rein est fortement limitée.

Stade 5 - insuffisance rénale terminale : à ce stade, une perte permanente de la fonction rénale est atteinte. Les reins cessent de fonctionner.

Traitement: qu'est-ce qui aide en cas de néphropathie diabétique?

Des taux de glycémie élevés et également l'hypertension sont des facteurs décisifs pour l'apparition et la progression d'une néphropathie chez les personnes atteintes de diabète. Un bon contrôle de la glycémie et de la tension artérielle permet encore de stopper la maladie au stade initial, voire de la faire régresser partiellement.

Le taux de glycémie à long terme Hb1Ac devrait alors être inférieur à 53 mmol/mol. Toutefois, les hypoglycémies sont plus fréquentes chez les personnes atteintes de diabète et de néphropathie. Dans ce cas, la valeur cible de l'HbA1c doit être adaptée.

En cas d'hypertension, les inhibiteurs de l'ECA permettent de faire baisser la tension artérielle. Ils inhibent mieux la progression des maladies rénales que les autres médicaments antihypertenseurs.

Pour traiter une néphropathie diabétique, il est également recommandé de suivre un régime pauvre en protéines (0,8 mg/kg de protéines par jour) afin de soulager les reins. Il convient en outre de s'abstenir de fumer. Si les patients ont un taux de cholestérol LDL élevé, celui-ci doit être abaissé à moins de 100 mg/dl. Pour ce faire, on utilise généralement des statines, un médicament qui est particulièrement efficace aux premiers stades de la maladie rénale.

Si les patients développent une anémie, le médecin peut injecter de l'érythropoïétine pour stimuler l'hématopoïèse.

Une particularité de la maladie rénale est que l'effet des médicaments peut être modifié, car de nombreux médicaments sont éliminés par les reins. Il se peut donc que le traitement médicamenteux du diabète doive être adapté.

Certains médicaments contre le diabète sont particulièrement indiqués en cas de néphropathie, car ils ont un effet protecteur sur les reins. Il s'agit notamment des inhibiteurs du SGLT2 et des agonistes des récepteurs du GLP-1.

Quel est le pronostic en cas de néphropathie diabétique?

Un traitement précoce peut retarder la maladie. Toutefois, si la maladie est déjà bien avancée, elle ne peut plus être inversée. Au stade final, les reins perdent leur fonction. Les patients ont alors besoin d'une dialyse ou d'une transplantation rénale.

Peut-on prévenir la néphropathie diabétique?

Il est possible d'agir sur certains facteurs de risque de néphropathie diabétique. Il s'agit notamment d'un taux de glycémie élevé, de l'hypertension, de la quantité d'albumine dans les urines, du tabagisme, de l'augmentation des lipides sanguins et de l'obésité.

En adoptant une alimentation saine, en faisant beaucoup d'exercice, en renonçant au tabac et en contrôlant bien sa glycémie, on peut soi-même faire beaucoup pour minimiser les facteurs de risque et prévenir la néphropathie.


Recherche de médecins par domaine

NOTRE POLITIQUE Notre politique

Chez PRIMO MEDICO, vous ne trouverez que les ressources dont la réputation n'est plus à faire dans la médecine et qui sont sélectionnées selon les directives strictes. À cet égard, l'expérience, les technologies de traitement innovantes ou la réputation scientifique et de la recherche jouent un rôle important.

PLUS


Aide avec votre recherche

NOUS TRANSMETTONS VOTRE DEMANDE AUX SPÉCIALISTES QUI CONVIENNENT À VOTRE CAS Nous envoyons votre demande aux spécialistes qui conviennent à votre cas

Nous sommes heureux de vous aider à choisir un spécialiste pour vos besoins. Le service de PRIMO MEDICO est toujours gratuit, confidentiel et discret pour les patients.

PLUS


Haut