Vous recherchez des médecins et des cliniques réputés en domaine Augmentation mammaire

Médecins spécialisés et centres médicaux pour Augmentation mammaire

Informations sur le domaine Augmentation mammaire

Pour  l’augmentation du volume des seins, les implants mammaires, généralement faits de  silicone, sont insérés dans la poitrine féminine. L’augmentation mammaire est ...

Voir le texte complet

SÉLECTION DE MÉDECINS SPÉCIALISÉS


Informations sur le domaine Augmentation mammaire

Pour  l’augmentation du volume des seins, les implants mammaires, généralement faits de  silicone, sont insérés dans la poitrine féminine. L’augmentation mammaire est l’opération esthétique la plus fréquente.

Le sein féminin a toujours été considéré comme un symbole pour beauté et féminité. Ainsi furent faites  déjà au 19ème siècle les premières expériences de reconstruction par mastectomie. Ces expériences finissaient mal le plus souvent.

De nos jours le développement médical et technique de l’augmentation mammaire a atteint un niveau, où l’on peut parler d’une liberté de risque majeur. Des études mondiales n’ont pas pu démontrer de liens entre la pose d’implants mammaires et un risque grimpant de maladies cancéreuses ou maladies auto-immunes.

Quels sont les causes pour une augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire est en majorité réalisée pour des raisons esthétiques. Le plus souvent, les femmes recherchent un chirurgien esthétique lorsqu’elles trouvent leurs poitrines très petites ou lorsque leurs seins  par exemple après une grossesse ont changé de forme.

La poitrine, qui depuis toujours est un symbole de la féminité, joue un grand rôle dans l’auto sensation de la femme. Ainsi, une insatisfaction de la femme vis-à-vis de son propre sein peut présenter un trouble psychique.

Le but d’une augmentation mammaire est de rehausser la beauté naturelle de la femme et d’augmenter sa conscience en soi à travers le maintien des proportions naturelles du corps. Un bon médecin doit de ce fait strictement  refuser des notions irréalistes  de la  taille attendue, car celles -ci peuvent entraîner à des complications et des problèmes de santé.

Quels examens sont réalisés avant une augmentation mammaire ?

Pour un résultat optimal, il est important que le médecin recherché prenne du temps pour une conversation de consultation détaillée avec la patiente. Lors de cet entretien, la patiente doit être si bien éclairée sur l’opération et les techniques d’opération possibles qu’interrogée sur ses antécédents médicaux.

Une consultation physique générale par le médecin chirurgien est également nécessaire. Selon l’état des seins et de la peau, le médecin décide de la procédure chirurgicale la plus appropriée qui doit être déterminée pour chaque patiente individuellement.

Puisque l’opération se fait en anesthésie générale, une consultation préopératoire est nécessaire chez le médecin de famille. Ceci devrait comporter entre autres un diagnostic de  laboratoire et un électrocardiogramme.

Un examen sur les maladies des seins  sera nécessaire sur certaines patientes en fonction de l’âge. Ceci comporte une échographie et une mammographie (l’examen radiographique du sein  pour détection précoce du cancer de sein).

Comment se déroule l’augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire est effectuée stationnaire et sous anesthésie complète. Le séjour à l’hôpital  après l’opération peut aller  jusqu’à trois jours.

Selon le matériel utilisé, on distingue différents procédés d’augmentation mammaire.

L’implant silicone

Lors de la pose d’implants silicone, l’incision peut se faire de trois manières différentes. Elle peut avoir lieu soit dans le sillon sous mammaire (infra mammaire), par  l’aréole (transaréolaire) ou dans l’aisselle (transaxillaire).

Après l’incision le chirurgien soulève le tissu mammaire, à travers lequel se forme un sac, dans lequel l’implant  sera inséré. Ceci peut être réalisé de deux manières. D’une part l’implant peut être posé sous le muscle de la poitrine (sous-musculaire). Ce procédé est particulièrement adapté pour les femmes très minces, car il réduit la palpabilité de l’implant. En outre, ce procédé facilite une mammographie ultérieure. Une seconde possibilité est de placer l’implant sous la glande mammaire au dessus du muscle de la poitrine (sous-glandulaire). Ce procédé correspond à la poitrine naturelle. Cependant, l’inconvénient est que l’implant peut être tasté.

Graisse propre

L’augmentation mammaire avec la graisse propre s’adapte bien pour équilibrer les asymétries (lorsqu’un sein est plus gros que l’autre) ou une poitrine flasque par exemple après une perte de poids.

L’opération a lieu sous anesthésie générale et dure en général deux à trois heures de temps. La graisse est tout d’abord prélevée des zones donneuses (ventre, cuisse, fesse). Ensuite seront isolées les cellules souches (cellules d’origine, qui se multiplient de manière illimitée et qui peuvent se différencier en tout types de cellules) de la graisse prélevée et spécialement préparée. La dernière phase consiste à injecter la graisse à l’aide d’une aiguille fine dans les parties souhaitées. Les cellules souches assurent la formation des vaisseaux sanguins et l’agglutination des cellules adipeuses injectées avec le tissu adipeux de la poitrine.

Comment sont les pronostics d’une augmentation mammaire ?

Des implants de silicone

L’augmentation mammaire est un procédé chirurgical esthétique répandu avec un risque d’opération minime. Grâce au développement médical et technique du procédé, les patients se réjouissent de nos jours de résultats optimaux. Les implants modernes sont en général non palpables et non différenciable dans leur consistance du sein naturel. Après l’opération, la forme naturelle de la poitrine reste, bien que la grosseur du sein souhaitée soit atteinte.

Comme lors de toute opération, l’augmentation de la poitrine est liée à  certains risques, qui doivent être clarifiés avec le médecin traitant avant l’opération. La complication la plus fréquente après une augmentation mammaire est la fibrose capsulaire. L’implant est un corps étranger pour notre organisme. Comme tout corps étranger, il sera entouré durant le procédé de traitement  d’une couche de tissu conjonctif .dans certains cas, cette capsule peut durcir et  conduire à des malformations de poitrine et à des douleurs.

Juste après l’opération on doit s’attendre à de petites douleurs, qui disparaissent notamment après quelques jours. Les patientes reçoivent après l’opération un bandage compressif. Ce dernier est remplacé après quelques jours par un bustier médical. Les trois premières semaines, ce bustier sera porté de manière permanente, ensuite juste en journée. Après environ un mois, l encapsulation de l’implant est terminé. Pour éviter la fibrose capsulaire, la poitrine peut être massée sous recommandation du médecin. Ca peut durer quelques mois jusqu’à ce que le sein reprenne sa consistance de départ.

L’opération offre de résultats durable, qui peuvent tenir de 10 à 15 ans. Il est recommandé par la suite de changer l’implant, car la qualité de l’implant après ce temps change  et le danger de fissure augmente. Le changement de la forme du sein causé par les procès de vieillissement naturel et de la force de pesanteur entraine une nécessité au changement de l’implant après ce temps.

La Graisse propre

L’augmentation mammaire fait  à base de  graisse propre est de nos jours encore controversé chez les Médecins. L’inconvénient le plus important de cette méthode est la possibilité de destruction de la graisse implantée, d’où un renouvellement nécessaire de l’opération après environ 2 à 3 ans.

Puisqu’il n’existe pas d’études fiables à long terme  sur cette méthode, de nombreux experts recommandent pour une augmentation mammaire la méthode approuvée avec des implants de silicone.

 

Sources:

Deutsche Gesellschaft für Ästhetisch-Plastische Chirurgie http://www.dgaepc.de/

Deutsches Krebsforschungszentrum. Krebsinformationsdienst http://www.krebsinformationsdienst.de/aktuelles/2013/news73.php

Hoshaw SJ, Klein PJ, Clark BD, Cook RR, Perkins LL. Breast implants and cancer: causation, delayed detection, and survival. Plast Reconstr Surg. 2001 May;107(6):1393-407.

Henne-Bruns, Doris ; Dürig, Michael ; Kremer, Bernd ; Bruns, Doris Henne-: Chirurgie. 2. Aufl.. Stuttgart: Thieme, 2003.


Recherche de médecins par domaine

NOTRE POLITIQUE

NOTRE POLITIQUE

Chez PRIMO MEDICO, vous ne trouverez que les ressources dont la réputation n'est plus à faire dans la médecine et qui sont sélectionnées selon les directives strictes. À cet égard, l'expérience, les technologies de traitement innovantes ou la réputation scientifique et de la recherche jouent un rôle important.

PLUS


AIDE POUR VOTRE RECHERCHE

NOUS TRANSMETTONS VOTRE DEMANDE AUX SPÉCIALISTES QUI CONVIENNENT À VOTRE CAS

NOUS TRANSMETTONS VOTRE DEMANDE AUX SPÉCIALISTES QUI CONVIENNENT À VOTRE CAS

Nous sommes heureux de vous aider à choisir un spécialiste pour vos besoins. Le service de PRIMO MEDICO est toujours gratuit, confidentiel et discret pour les patients.

PLUS


Haut