Aller au contenu principal

Arthrose du genou

Vous recherchez un spécialiste expérimenté dans le domaine médical Arthrose du genou? Chez PRIMO MEDICO vous trouverez exclusivement des spécialistes, des cliniques et des centres médicaux expérimentés dans le domaine médical que vous recherchez en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

TROUVER UN SPÉCIALISTE

Spécialistes en Arthrose du genou

22  Spécialistes trouvés

Hans-Gerald H. Forg

Thérapie de la douleur et médecine palliative

Mayence

Prof. Dr méd. Guido Saxler

Endoprothèses, chirurgie du genou, des épaules et de la colonne vertébrale

Dormagen

Dr méd. Ulrich Geitner

Traumatologie sportive et orthopédie sportive

Munich

Informations sur le domaine Arthrose du genou

iv class="richtext">

De nombreuses personnes se réjouissent des activités sportives si bien en hivers qu'en été. Être en forme, actif et en bonne santé est un slogan. Cependant, certains sports sont exposés à plusieurs dangers dus à des facteurs de stress extrêmes de nos articulations.

Une arthrose du genou ou jargon professionnel, encore appelée gonarthrose est une usure prématurée de l'articulation du genou en même temps que le cartilage articulaire. Les femmes sont beaucoup plus susceptibles que les hommes. Cette destruction dégénerative et non inflammatoire (contrairement à l'arthrite) de l'articulation du genou ne peut affecter que certains ou tous les os de l'articulation du genou (os du fémur, du tibia et de la rotule). L'arthrose du genou est l'une des maladies les plus courantes des articulations pendant la vieillesse. Elle commence le plus souvent. La plupart arthrose du genou commence dans la cinquième décennie de la vie.

Quelles sont les causes de la gonarthrose ?

Les déclencheurs de l'arthrose du genou sont diverses. Fondamentalement, l'orthopédiste distingue la cause primaire de la cause secondaire. La cause de la gonarthrose primaire n' est pas claire jusqu'ici.

La forme secondaire peut être déclenchée par des malformations d'axes (pieds X, O), les blessures du genou ou des inflammations. Cependant, divers troubles métaboliques et endocriniens (goutte d'acide urique, chondrocalcinose) peuvent conduire à une destruction progressive de l'articulation du genou.

Puisque l'arthrose du genou peut être déclenchée par un effort prolongé tel qu'un excès de poids et certaines activités professionnelles, elle fut classée comme étant une maladie professionnelle. Cependant, il est recommandé de parler avec votre médecin du travail de votre métier professionnel pour savoir si votre profession fait parti des métiers accablants du genou.

Quels sont les symptômes de cette maladie?

la principale caractéristique de l'arthrose du genou est la douleur. Au début, Ces douleurs ne surviennent qu'en cas de flexion et d'extension complète puis plutard en cas d'effort. Le mouvement actif est le plus souvent accompagné d'un broyage désagréable (crépitation) dans l'articulation.

Particulièrement frappant est la raideur matinale. Vous pouvez vous l'imaginer comme étant la résolution d'une vis serrée. Après des périodes de repos l'articulation du genou est très rigide et un peu douloureuse. Après un certain temps de mouvement (30 min), Il est à nouveau lisse et bien lubrifié ( liquide synovial ). Au fil du temps , elle peut conduire à une mobilité restreinte due à la douleur. Une flexion et une extension complète du genou sont ainsi évitées, d'où les tendons commencent à se raccourcir ( contracture de flexion). une mobilité restreinte , une instabilité, une augmentation de difformité angulaire de l'articulation du genou et une démarche instable en résulte.

Lorsque l'inflammation de l'articulation ( synovite du genou ) se produit concomitamment à l'arthrose du genou, on parle d'une gonarthrose activée. Cette forme est beaucoup plus douloureuse et est reconnue par un gonflement et surchauffement de l'articulation du genou.

Quelles sont les procédures du diagnotic?

Bei der späteren körperlichen Untersuchung zeigen sich dem Orthopäden Bewegungseinschränkungen, Fehlstellungen und knöcherne Auftreibungen ( verbreiterte und vergrößerte Gelenke), die ihn der Diagnose näher bringen.

Meist wird daraufhin ein Besuch beim Radiologen veranlasst. Dieser kann anhand Ihrer Röntgenbilder arthrosetypische Veränderungen feststellen. Dazu gehören unter anderem Knochenneubildungen (Osteophyten) an allen gelenkbeteiligten Knochen sowie eine Verschmälerung des Gelenkspalts.

Eine weitere hilfreiche Diagnosemethode ist das Gelenkspunktat. Hierbei wird unter sterilen Bedingungen etwas Gelenkflüssigkeit gewonnen, welches dann in der Analyse typische Veränderungen aufweist.

Dans la plupart des cas, les symptômes ci-dessus entrainent le patient à consulter un médecin (omnipraticien ou un orthopédiste ). Le médecin s'informera tout d'abord sur les douleurs et les maladies antécédantes du patient ( anamnèse ). Lors de l'examen physique subséquent , l'orthopédiste découvre des restrictions de mouvement , une désaxation et un déboitement osseux ( articulations élargies et enflées ) qui le rapproche du diagnostic. La plupart de temps, une visite chez le radiologue est recommandé . Ce dernier peut détecter des changements typiques à l'arthrose grace à une radiographie. Il s'agit notamment d'une nouvelle formation osseuse ( ostéophytes ) au niveau de tous les os de l'articulation et d'un rétrécissement de l'épaisseur du cartilage. Un autre procédé de diagnostic utile est le liquide synovial. Ici, on prélève dans des conditions stériles du fluide synovial qui présente des changements typiques lors de son analyse.

Comment est traitée l'arthrose du genou ?

On commence toujours par une tentative de traitement conservateur avec préservation de l'articulation propre du genou. c'est seulement après maximisation de ces méthodes qu'un traitement opératif en vue d'une chirurgie du genou est remis en question. Les méthodes conservatrices comprennent le renforcement du système musculaire, ce qui soulage le genou. Une vraie sensation de fatigue ou de soulagement peut se faire ressentir à travers une perte de poids, les cannes et les talons amortisseurs. En outre, les calmants et les médicaments anti-inflammatoires peuvent être prescrits pour interrompre la douleur ( une prise à long terme est généralement suivie de graves effets secondaires). Une autre variante de soulagement de la douleur qui n'intervient pas dans le traitement de l'articulation est l'injection de la cortisone dans l'articulation du genou. Cela entraîne une réduction significative de la douleur, qui peut être répétée si nécessaire.

Parmi les opérations de préservation d'articualtion, on cite l'ostéotomie en X , O- jambe et le ressort de décharge , qui est introduit sur ​​un côté de l'articulation du genou touché autour de l'articulation pour soulager l'articulation d'environ 13 kg sur chaque pas. Dans les cas graves de l'arthrose du genou le remplacement du genou par une endoprothèse est nécessaire pour récupérer la fonction originale. Il existe différentes méthodes qui peuvent être employées en fonction de l'usure de l'articulation et des ligaments lors d'une opération réalisée par l'orthopédiste ou le traumatologue

Quelles sont les prévisions et la progression de la gonarthrose?

Une arthrose du genou non traitée conduit à des douleurs permanentes, une instabilité des articulations jusqu'à des restrictions de mouvement. Une thérapie est indispensable à ce niveau.

Qu'il s'agisse d'une thérapie conservative avec renforcement musculaire ou d'un manque de capacité de maintien de l'articulation du genou, une prothèse du genou sera implantée par des orthopédistes. Les deux possibilités vous offrent la possibilité de retrouver la forme et de pouvoir vous déplacer sans douleur et comme avant.

La prothèse du genou a une excellente résistance de vie. Cependant, il est indispensable de la remplacer en l'espace de 10 ans sur un maximum de 5% de patients.

n'attendez pas jusqu'à ce que votre articuation du genou vous lâche cpmplètement, prenez en soin à temps. Votre orthopédiste vous guide dans le choix du traitement approprié à votre gonarthrose.

Sources :

http://dgrh.de/qualitaetsmanual3_32.html

http://www.awmf.org/leitlinien/detail/ll/012-008.html

http://www.aerztezeitung.de/medizin/krankheiten/skelett_und_weichteilkrankheiten/arthrose/article/854647/kniegelenksarthrose-bewegung-schmerz.html

Arastéh, Keikawus; Baenkler, Hanns-Wolf : Innere Medizin. 2., vollst. überarb. und erw. Aufl. Stuttgart: Thieme 2009.

Herold, Gerd: Innere Medizin. Köln, Eigenverlag 2012.

AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS