Aller au contenu principal

Pancréatite chronique

Vous cherchez un spécialiste expérimenté dans le domaine médical de la pancréatite chronique? Chez PRIMO MEDICO, vous trouverez exclusivement des spécialistes, des cliniques et des centres dans votre domaine en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

TROUVER UN SPÉCIALISTE

Spécialistes en Pancréatite chronique

Informations sur le domaine Pancréatite chronique

Qu'est-ce que la pancréatite chronique

La pancréatite chronique est une inflammation du pancréas qui s'étend sur une longue période. En règle générale, elle doit durer au moins six mois pour être considérée comme chronique.

Le pancréas est composé de deux parties distinctes qui remplissent des fonctions différentes.

La majeure partie du tissu est appelée pancréas exocrine. C'est là que sont produites différentes enzymes digestives qui sont ensuite libérées dans l'intestin grêle via le canal pancréatique. Ces enzymes digestives permettent par exemple une meilleure absorption des graisses contenues dans les aliments.

Le pancréas dit endocrine produit des hormones importantes. Les cellules sont dispersées entre les cellules glandulaires du pancréas exocrine. Bien qu'elles ne représentent qu'une petite partie du volume de l'organe, elles remplissent des fonctions très importantes. Les principales hormones produites sont l'insuline et le glucagon qui, ensemble, régulent le taux de glucose dans le sang.

Comme les cellules sont réparties sur l'organe à la manière d'îlots, on appelle également ces groupements des îlots de Langerhans. Au cours d'une pancréatite chronique, la fonction exocrine et la fonction endocrine sont toutes deux affectées.

Les causes: Comment se développe la pancréatite chronique?

L'inflammation chronique du pancréas peut avoir différentes causes.

Dans environ 70 à 80% des cas, l'abus chronique d'alcool est à l'origine de la pancréatite. Bien que l'on ne sache pas encore exactement comment l'alcool endommage les cellules pancréatiques, il a été démontré que la consommation d'alcool peut provoquer des réactions inflammatoires en général. L'alcool favorise également la formation accrue de tissu conjonctif, accompagnée d'une perte de cellules d'organes saines.

Ces deux processus ont lieu dans le cadre d'une pancréatite chronique.

Dans de nombreux cas, aucune cause identifiable n'est trouvée pour l'inflammation. En termes médicaux, on parle alors de pancréatite idiopathique. Certaines études ont pu identifier des facteurs génétiques dans ce contexte, mais leur fonction exacte n'a pas encore été définitivement élucidée.

Certaines substances peuvent irriter les tissus pancréatiques et favoriser ainsi l'apparition d'une inflammation. Il s'agit notamment de la nicotine, mais aussi de médicaments pris sur une longue période.

D'autres causes possibles de cette maladie sont un taux élevé d'acides gras libres ou de calcium dans le sang ou des processus auto-immuns. Les acides gras libres et le calcium incitent tous deux le pancréas à produire des enzymes digestives en excès, ce qui peut à la longue endommager les tissus des organes.

Dans les maladies auto-immunes, des anticorps sont produits à tort contre des structures de l'organisme, qui attaquent ensuite les tissus. Dans ce cas, cette réaction est dirigée contre les cellules pancréatiques.

Symptômes et plaintes en cas de pancréatite chronique

La pancréatite chronique fait souvent suite à une inflammation aiguë et provoque des douleurs dans presque tous les cas. La plupart du temps, d'autres symptômes viennent s'y ajouter.

Les douleurs spécifiques de la pancréatite chronique se manifestent de manière récurrente, généralement pendant quelques heures à quelques jours, dans la région de l'abdomen supérieur. Ces douleurs sont accentuées par la pression et peuvent aussi irradier en forme de ceinture jusque dans le dos. Ce n'est que lorsque la maladie est très avancée que les patients ne se plaignent plus de douleurs.

Comme le pancréas remplit des fonctions importantes dans la digestion, une inflammation se fait sentir dans cette zone. Les graisses, en particulier, ne peuvent généralement pas être bien digérées. Cela a pour effet que les douleurs apparaissent surtout après un repas.

Par conséquent, de nombreux patients évitent de manger, ce qui peut entraîner une perte de poids. En outre, de nombreuses personnes font état de ballonnements, de diarrhées et de selles grasses.

La fonction endocrine du pancréas, c'est-à-dire la production d'hormones, n'est généralement réduite que lorsque la maladie est déjà très avancée. Environ un tiers des patients au stade tardif de la pancréatite chronique développent un diabète sucré en raison du manque d'insuline.

Diagnostic de la pancréatite chronique

En premier lieu, le diagnostic repose sur l'anamnèse et l'examen physique, suivis de différents tests cliniques et de l'imagerie médicale.

Lors de l'anamnèse, le médecin se renseigne sur les symptômes exacts. Les symptômes fournissent généralement les premiers indices de la maladie. Il s'enquiert également de la présence d'éventuels facteurs de risque tels qu'une consommation accrue d'alcool, le tabagisme ou des maladies dans la famille.

Lors de la palpation de la partie supérieure de l'abdomen, on remarque généralement une douleur à la pression dans la partie supérieure gauche de l'abdomen, ce qui renforce le soupçon d'une pancréatite.

Le test clinique le plus courant actuellement pour diagnostiquer une pancréatite est le dosage des enzymes digestives dans les selles du patient. L'enzyme élastase-1 du pancréas est particulièrement étudiée.

L'imagerie médicale peut fournir des informations sur l'étendue de la maladie. Pour identifier d'éventuelles calcifications ou modifications des canaux pancréatiques, on a surtout recours à l'échographie classique (examen par ultrasons) et à l'endosonographie.

Dans l'endosonographie, un soi-disant endoscope est introduit par la bouche directement dans l'organe d'intérêt, en l'occurrence le pancréas. L'endoscope est un tube mobile, équipé d'une petite caméra et d'une sonde à ultrasons.

La plupart du temps, on effectue une forme spéciale d'endoscopie, à savoir la CPRE. La cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique permet une expertise radiologique à la fois des voies biliaires et du pancréas.

Dans certains cas, des méthodes telles que la tomodensitométrie (TDM), la thérapie par résonance magnétique (IRM) ou l'analyse génétique sont également utilisées.

Thérapie & traitement de la pancréatite chronique

Selon la cause de la pancréatite, différentes possibilités de traitement peuvent être envisagées.

Le traitement repose sur une abstinence totale d'alcool et de nicotine.

Si un facteur déclenchant de la pancréatite chronique a pu être identifié, le traitement prioritaire consiste à le traiter. S'il existe par exemple une dépendance à l'alcool, une thérapie de sevrage doit être mise en place afin d'atténuer les symptômes. L'interdiction de fumer est généralement recommandée, même si la nicotine n'est pas considérée comme le seul facteur déclenchant.

Par ailleurs, un traitement symptomatique est mis en place pour remplacer la fonction défaillante du pancréas. En ce qui concerne le pancréas exocrine, un changement d'alimentation est recommandé et les enzymes digestives manquantes sont apportées par des médicaments.

Si la fonction endocrine du pancréas est déjà compromise, le taux de glycémie doit être strictement contrôlé et l'insuline doit être fournie de l'extérieur.

Comme les patients se plaignent dans la plupart des cas de douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen, des analgésiques sont prescrits en conséquence. Si l'on constate des rétrécissements dans les canaux pancréatiques, ceux-ci sont dilatés dans le cadre d'une opération, ce qui permet à de nombreuses personnes concernées d'obtenir des résultats positifs.

Espérance de vie & pronostic en cas de pancréatite chronique.La pancréatite chronique ne peut pas être complètement guérie, mais le traitement peut atténuer les symptômes et conduire à une régénération partielle des tissus.

Des études montrent que le taux de survie à 10 ans des patients atteints de pancréatite chronique est d'environ 70%. Dans l'ensemble, l'espérance de vie des patients atteints de pancréatite chronique est également réduite parce que, dans la plupart des cas, ils souffrent de diverses maladies concomitantes qui, à leur tour, réduisent leur espérance de vie. De plus, l'inflammation chronique augmente le risque de développer un cancer du pancréas.

Nutrition en cas de pancréatite chronique

hors mis le fait de renoncer systématiquement à l'alcool et à la nicotine, la modification de l'alimentation est l'un des facteurs les plus importants de la thérapie.

Il est recommandé d'adopter une alimentation riche en hydrates de carbone avec environ 5 à 7 petits repas. Selon la fonction résiduelle du pancréas, la part de graisse dans l'alimentation devrait également être réduite. Les acides gras de longueur moyenne devraient être privilégiés.

Afin d'atténuer les symptômes de la pancréatite chronique par une alimentation optimale, il est recommandé de suivre une consultation diététique. On peut d'abord y déterminer les besoins individuels en nutriments du patient ainsi que l'état actuel de la production d'enzymes. Un plan alimentaire est ensuite établi.

Quels sont les médecins et cliniques spécialisés dans la pancréatite chronique?

Le traitement de la pancréatite chronique doit se faire de manière continue et sur une longue période. Pour cela, une relation de confiance entre le médecin et le patient est indispensable.

C'est pour ces raisons qu'en tant que patient, on souhaite être traité par un spécialiste disposant d'une grande expertise.Nous souhaitons vous aider à trouver le praticien qui vous convient et avons donc soigneusement sélectionné tous les médecins présentés ici. Faites confiance à la richesse de l'expérience de nos experts et convenez rapidement et facilement d'un premier rendez-vous de consultation.

Toute personne ayant besoin d'un médecin souhaite bénéficier des meilleurs soins médicaux. C'est pourquoi le patient se demande: où puis-je trouver la meilleure clinique pour moi? Comme il est impossible de répondre objectivement à cette question et qu'un médecin sérieux ne prétendrait jamais être le meilleur médecin, on ne peut se fier qu'à l'expérience d'un médecin.

Nous vous aidons à trouver un expert pour votre maladie. Tous les médecins et cliniques listés ont été vérifiés par nos soins pour leur spécialisation exceptionnelle dans le domaine de la pancréatite chronique et attendent votre demande ou votre souhait de traitement.

AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

Articles spécialisés

Vos avantages

Si vous avez trouvé un spécialiste qui vous convient, vous pouvez le contacter directement et télécharger, le cas échéant, votre dossier médical. En…

Nous envoyons votre demande aux spécialistes qui conviennent à votre cas

Nous sommes heureux de vous aider à choisir un spécialiste pour vos besoins. Le service de PRIMO MEDICO est toujours gratuit, confidentiel et discret…

Le traitement de la scoliose en transition - Quand la chirurgie est-elle nécessaire ?

On entend par scoliose une déviation latérale de la colonne vertébrale. Elle est généralement accompagnée d'une rotation des sections du tronc les…

[Translate to Français:] Zweitmeinung von Spezialisten

Deuxième avis médical

De nombreuses personnes souffrent de douleurs à l'épaule ou de problèmes de hanche, et une intervention chirurgicale est rapidement recommandée. Mais…

[Translate to Français:] Die beste Klinik in Deutschland, Schweiz und Österreich finden

Trouver la meilleure Clinique

Le choix de la bonne clinique détermine souvent l'état de santé d'un patient. Ceci ne s'applique pas seulement aux procédures complexes et aux…