Médecine nucléaire Vienne : Univ.-Prof. Dr méd. Marcus Hacker

Univ.-Prof. Dr méd. Marcus Hacker
Chef du Département clinique de Médecine Nucléaire
Spécialiste de Médecine nucléaire
Vienne, Autriche

Univ.-Prof. Dr méd. Hacker - Logo

Principaux traitements

Diagnostic par tomodensitométrie à émission positronique, monophotonique et à résonance magnétique, entre autres pour:

  • Maladies oncologiques
  • Troubles cardiovasculaires
  • Troubles neuropsychiatriques

 

Diagnostic et traitement de:

  • Cancer de la thyroïde
  • Carcinome prostatique
  • Tumeurs hépatiques
  • Tumeurs neuroendocrines

Prestations médicales

Éventail des moyens diagnostiques

  •  Service de scintigraphie (e.a. os, poumons, cœur, reins, inflammations)
  • Clinique de la thyroïde : hypertrophies, nodules de la glande thyroïde, affections bénignes de la glande thyroïde (p. ex. maladie de Basedow, thyroïdite de Hashimoto), carcinomes de la thyroïde
  • Tomodensitométrie à émission positronique
  • Tomodensitométrie positronique à résonance magnétique

 

Éventail des moyens thérapeutiques

  • Carcinome prostatique avec métastases (cancer de la prostate) avec 223Radium (Xofigo) et 177thérapie Lu-PSMA
  • Thérapie radioiodine pour le cancer de la thyroïde et l'hyperthyroïdie
  • Radiothérapie sélective des tumeurs du foie
  • Traitement de la douleur en cas de métastases osseuses
  • Radiothérapie peptidique des tumeurs neuroendocrines (NET)
  • Traitement du lymphome malin au Zevalin

Présentation Univ.-Prof. Dr méd. Marcus Hacker

Univ.-Prof. Dr. med.  Marcus Hacker est professeur d'université à l'Université de médecine de Vienne et directeur du département clinique de médecine nucléaire de l'Hôpital général de Vienne (AKH). Lui et son équipe ont de nombreuses années d'expérience pratique et une technologie médicale de pointe, ce qui leur permet de fournir aux patients la meilleure médecine nucléaire possible.

Université de médecine de Vienne - Centre de compétence en médecine nucléaire

Le Département clinique de médecine nucléaire de l'Université de médecine de Vienne est l'un des plus grands départements de ce type en Europe avec plus de 90 employés, un service thérapeutique de 16 lits, un équipement de pointe et une radiopharmacie performante (équipée, entre autres, d'un cyclotron).

Un équipement de pointe pour le diagnostic et la thérapie

Le service de médecine nucléaire de Vienne offre les meilleures conditions pour un diagnostic complet, qui est à la base de toute thérapie ciblée. La clinique universitaire renommée dispose de toutes les procédures d'imagerie diagnostique dans le domaine de la médecine nucléaire.

Le professeur Hacker et ses collègues forment un centre de recherche et de compétence expérimenté en médecine nucléaire. La médecine nucléaire est un domaine de la médecine dans lequel des composés radioactifs (appelés "produits radiopharmaceutiques") sont utilisés à des fins diagnostiques et thérapeutiques. Ces médicaments étiquetés permettent d'évaluer la fonction des organes et des tissus, ce qui améliore le diagnostic et offre la possibilité d'utiliser des thérapies ciblées au niveau moléculaire. La coopération interdisciplinaire dans ce domaine est très prononcée. Il existe une étroite collaboration entre les médecins de différentes spécialités, les technologues en radiologie, le personnel infirmier, les analystes biomédicaux, les pharmaciens, les physiciens, les biologistes, les ingénieurs mécatroniciens et bien d'autres.

La médecine nucléaire à Vienne possède même son propre cyclotron. Dans cet accélérateur en anneau de dernière génération, les produits radiopharmaceutiques hautement spécifiques utilisés dans les procédures de diagnostic sont produits individuellement pour chaque patient. La substance radioactive n'émet qu'une faible quantité de rayonnement - elle est généralement inférieure à celle des rayons X classiques. En outre, la médecine nucléaire viennoise utilise des substances qui ne sont actives que pendant une courte période et qui se désintègrent après quelques heures ou quelques jours.

Dans le domaine du diagnostic par imagerie, toutes les procédures conventionnelles de médecine nucléaire telles que les examens de la thyroïde, du squelette, des poumons, du cerveau et du cœur ainsi que les diagnostics d'inflammation utilisant la technologie SPECT et SPECT/CT sont offerts.

Le département dispose également de scanners TEP/CT et TEP/MR, qui sont utilisés en combinaison avec une large gamme de produits radiopharmaceutiques pour des concepts diagnostiques et thérapeutiques individuels et sur mesure. L'étroite collaboration avec le Comprehensive Cancer Center (CCC) et les nombreuses cliniques universitaires est ici d'une importance décisive.

Le département se concentre également sur les thérapies de médecine nucléaire pour les tumeurs thyroïdiennes, hépatiques, prostatiques et neuroendocriniennes utilisant des radiateurs bêta et alpha.

Scintigraphie

La scintigraphie ambulatoire est également une facette importante du spectre diagnostique et thérapeutique de la médecine nucléaire à Vienne. La scintigraphie est l'une des procédures d'examen les plus courantes en médecine nucléaire. La scintigraphie permet de détecter et de visualiser les changements dans les structures de l'organisme, qu'il s'agisse de tissus ou d'os. En raison de leurs propriétés spécifiques, les substances radioactives permettent des diagnostics significatifs dans de nombreux domaines médicaux. Le diagnostic et le traitement de la glande thyroïde, qui joue également un rôle important pour le professeur Hacker, constituent l'un de ses points forts.

Scintigraphie de la thyroïde - rend les changements visibles

Une scintigraphie de la thyroïde fournit des informations sur diverses maladies de la glande thyroïde - de l'hyperthyroïdie au cancer de la thyroïde. Pour l'examen, une substance radioactive à courte durée de vie est administrée au patient, qui, selon la structure cellulaire, est soit de plus en plus absorbée par le tissu thyroïdien, soit pas absorbée du tout. La substance stockée émet un rayonnement gamma, qui est rendu visible par une caméra spéciale (gamma caméra ou scanner). La scintigraphie thyroïdienne permet de cartographier les zones où le stockage augmente et diminue et de tirer des conclusions précises sur les changements pathologiques dans certaines zones de la glande thyroïde.

Dans la clinique ambulatoire de médecine nucléaire de Vienne, on examine à l'aide de scintigraphie les modifications telles que les ganglions et l'élargissement de la glande thyroïde. La scintigraphie thyroïdienne montre des modifications bénignes précises telles que la thyroïdite de Hashimoto ou la maladie de Graves, mais aussi le carcinome thyroïdien.

Diagnostic et thérapie en médecine nucléaire - pas seulement pour les patients cancéreux

L'accent est mis sur les thérapies de médecine nucléaire qui sont adaptées individuellement à chaque patient. Les patients atteints de diverses maladies cancéreuses ainsi que de maladies cardiovasculaires et neuropsychiatriques trouvent les meilleures conditions pour un examen et un traitement ciblés en médecine nucléaire à Vienne. C'est précisément dans ces domaines que le professeur Hacker peut faire preuve d'une expertise particulière - c'est la raison pour laquelle ils font partie de ses priorités de traitement en médecine nucléaire à Vienne.

Principaux points de traitement par le Prof. Hacker

Le chef expérimenté du département de médecine nucléaire de Vienne possède le plus haut niveau d'expertise dans tous les domaines de sa spécialité, que ce soit le diagnostic ou la thérapie. Il a acquis une expertise particulière dans le domaine des maladies oncologiques, cardiovasculaires et neuropsychiatriques.

Maladies oncologiques

Les maladies oncologiques sont en tête de l'ordre du jour des médecins nucléaires, qu'il s'agisse des tumeurs du foie et de la prostate, des carcinomes de la glande thyroïde ou des tumeurs neuroendocrines du pancréas ou de l'intestin. Le but du traitement est d'arrêter la croissance de la tumeur et de tuer de façon fiable les cellules cancéreuses existantes. Dans la thérapie par radionucléides, des substances radioactives sont introduites dans le corps, qui sont ensuite spécifiquement déposées dans les cellules tumorales et détruites de l'intérieur. Les tissus sains sont épargnés dans la mesure du possible et ne sont pas affectés. Cette forme de thérapie est principalement utilisée pour le cancer de la thyroïde et les métastases osseuses, mais elle convient également à d'autres types de tumeurs à un stade avancé.

Le professeur Hacker utilise également une forme particulière de cette thérapie dans le traitement des tumeurs du foie : la thérapie radionucléide interne sélective (SIRT). Ici, la substance radioactive est injectée directement dans l'artère hépatique. En plus des cellules cancéreuses, il détruit également les vaisseaux qui alimentent la tumeur.

Maladies cardiovasculaires

L'examen avec des substances radioactives joue également un rôle de plus en plus important dans les maladies cardiovasculaires, en particulier dans le diagnostic. Avec des procédures d'examen telles que SPECT/CT - une technique hybride qui combine deux procédures d'imagerie - toutes les structures du muscle cardiaque et des vaisseaux coronariens peuvent être représentées avec une grande précision. Il est donc facile de détecter même le plus petit changement qui indique l'existence d'une maladie cardiaque.

Maladies neuropsychiatriques

Avec des procédures d'examen telles que la TEP (tomographie par émission de positons) en combinaison avec la tomodensitométrie ou l’ IRM, les maladies neuropsychiatriques telles que la maladie d'Alzheimer ou la dépression peuvent également être diagnostiquées de façon fiable. Avec l'augmentation constante de ces maladies, la TEP de l'examen médical nucléaire prend de plus en plus d'importance.

Thérapie ciblée qui se concentre sur l'être humain

En tant que médecin nucléaire, le professeur Hacker s'occupe quotidiennement de patients souffrant de maladies graves. Il est conscient des craintes et des préoccupations que suscite le diagnostic de cancer et n'ignore donc pas les aspects humains. Le contact de confiance avec ses patients est particulièrement important pour lui. Il s'agit également de fournir des informations sur la maladie en question et sur les chances de guérison possibles. Un concept de traitement créé par le professeur Hacker et son équipe de médecins est aussi individuel que l'histoire de chaque patient. Pendant votre séjour, le Prof. Hacker sera à vos côtés avec toute sa compétence professionnelle et humaine afin d'assurer le meilleur traitement possible.

Vous pouvez visiter le site web du Prof. Hacker ici.

CV

Parcours professionnel

1989-1998 Études de médecine (Erlangen et Munich)
Mai 2002 Thèse sur la «Pertinence clinique de la scintigraphie par perfusion du myocarde et de la ventriculographie par radioisotopes en premier passage pour le diagnostic de la vasculopathie des transplants chez les patients ayant subi une transplantation cardiaque orthotopique»
1998-2007 Assistant de recherche au Département clinique et policlinique de Médecine Nucléaire de l'Université Louis-Maximilien à Munich
Mai 2004 Spécialisation en médecine nucléaire et en radioprotection
À partir d'octobre 2007 Médecin principal pour l'imagerie cardiovasculaire et Directeur adjoint du Service de Tomodensitométrie à Émission Positronique du Département de Médecine Nucléaire de l'Université Louis-Maximilien à Munich
Mai 2008 Habilitation «Combinaison de l'imagerie morphologique et fonctionnelle de la maladie coronarienne : élaboration d'une stratégie diagnostique non-invasive par la prise en compte des techniques radiologiques d'examen médical»
À partir de janvier 2009 Médecin principal et Directeur adjoint du Département clinique et policlinique de Médecine Nucléaire de l'Université Louis-Maximilien à Munich
À partir de janvier 2012 Chef de l'Imagerie Préclinique
Juillet 2012 Nomination en tant que Professeur Extraordinaire à l'Université Louis-Maximilien à Munich
À partir de juillet 2013 Professeur de médecine nucléaire et Chef du Département clinique de Médecine Nucléaire à la Faculté de Médecine de l'Université de Vienne

 

Affiliations

  • Membre du conseil d'administration de la DGN (Société allemande de Médecine Nucléaire), secrétaire depuis janvier 2016
  • Membre du conseil d'administration de la Société autrichienne de Médecine Nucléaire, Président élu depuis 2015
  • Président du Comité Cardiovasculaire de l'Association européenne de Médecine Nucléaire
  • Président du Groupe de travail sur la médecine cardiovasculaire nucléaire de la DGN
  • Membre du Conseil consultatif de l'Association européenne de Médecine Nucléaire

 

Récompenses

  • Septembre 2006 : Prix Dagmar Eissner pour la médecine nucléaire : travail récompensé : «Angiographie spirale multi-tranche dans la détection non-invasive de lésions coronariennes fonctionnellemennt pertinentes : comparaison avec la tomodensitométrie monophotonique du myocarde»
  • Juillet 2007 : Prix Wolfgang Becker pour la médecine nucléaire : travail récompensé : «L'angiographie spirale sur 64 tranches ne prédit pas la pertinence fonctionnelle des sténoses des artères coronaires chez les patients souffrant d'angine pectorale stable»
  • De multiples récompenses pour les membres du Groupe de travail

Équipe médicale

  • Pr Alexander Haug, professeur assistant
    1er Directeur adjoint, Chef du service thérapeutique
  • Pr Georgios Karanikas, professeur extraordinaire
    2ème Directeur adjoint, Chef de la tomographie positronique
  • Pr Anton Staudenherz, professeur extraordinaire
    Chef du service de scintigraphie
  • Pr Markus Hartenbach, professeur assistant
    Chef de la tomodensitométrie positronique à résonance magnétique
  • Pr Tatjana Traub-Weidinger, professeur assistant
    Chef de la médecine neuro-nucléaire
  • Pr Shuren Li, professeur extraordinaire
    Chef de la clinique de la thyroïde

Extras

  • Coopération étroite avec le Comprehensive Cancer Center et d'autres hôpitaux universitaires (en particulier avec les sections de médecine interne (endocrinologie, cardiologie, gastro-entérologie), de neurologie et de psychiatrie, etc.)
  • Clinique de la thyroïde : service partagé avec la chirurgie endocrinienne

Localisation

Gare de l'Ouest, Vienne 4 km
Gare centrale de Vienne 6 km
Aéroport de Vienne 22 km

Informations municipale Vienne

Médecins spécialisés et centres médicaux à Vienne

La capitale autrichienne est située dans le nord-ouest du pays à la jonction des Préalpes orientales à la plaine pannonienne. Elle doit son nom à la petite rivière Vienne, mais la ville est associée au plus grand  danube où elle est également située. Vienne est divisée en districts, la vieille ville est ainsi  le district interne autour de laquelle les 22 autres municipalités sont regroupées.

PLUS

Programme d'avantages sur place

Ruby Hotels Vienne - Lean Luxury Design Hotels

Hôtels Ruby Vienne - Hôtel design de luxe - Chambres cinq étoiles dans le cœur de la ville, pour le prix d'un hôtel budget. Chambres petites mais belles avec d'excellents équipements et un design décontracté.

PLUS

Lufthansa Mobility Partner

PRIMO MEDICO est un partenaire accrédité de Lufthansa Health & Medical. En tant que membre ou d’utilisateur de PRIMO MEDICO vous profitez des conditions spéciales, qui offrent des réductions pour vous et vos accompagnateurs sur une variété de tarifs de Lufthansa, SWISS, Austrian et Brussels Airlines.

PLUS

Agent CS

Agent CS crée un espace de sorte que vous pouvez vous concentrer sur vos tâches importantes – Une agence de service innovante qui présente la solution optimale à travers des réseaux existants dans une variété de domaines.

PLUS

Professional Aviation Solutions

Professional Aviation Solutions est une équipe jeune et motivée d'experts expérimentés dans l'affrètement d'aéronefs et collabore avec les compagnies aériennes les plus réputées.

PLUS

Grand Hôtel Wien

Le Grand Hôtel Wien est l'un des hôtels les plus modernes et luxueux d'Europe. Sa situation, en plein cœur de Vienne, directement accessible depuis la rocade et à seulement quelques pas de l'Opéra d'État et du début de la rue Kärntnerstraße, est exceptionnelle. Cet hôtel de luxe 5 étoiles, qui fait partie des "Leading Hotels of the World" ("leaders mondiaux"), allie une infrastructure chic avec un service clientèle remarquable et une gastronomie extrêmement raffinée.

PLUS

Contact

Univ.-Prof. Dr méd. Marcus Hacker
Chef du Département clinique de Médecine Nucléaire

Faculté de Médecine de l'Université de Vienne
Département de Radiologie et de Médecine Nucléaire
Währinger Gürtel 18-20, A-1090 Vienne

T: +43 1 358 66 89
F: +43 1 40400 55320
E: hacker@primomedico.com

Consultations:

Sur rendez-vous

NOTRE POLITIQUE Notre politique

Chez PRIMO MEDICO, vous ne trouverez que les ressources dont la réputation n'est plus à faire dans la médecine et qui sont sélectionnées selon les directives strictes. À cet égard, l'expérience, les technologies de traitement innovantes ou la réputation scientifique et de la recherche jouent un rôle important.

PLUS

Haut